93

INFLUENCERÉSUMÉ DU LIVRE

Aux courses, connaître le gagnant de la prochaine est à la portée de tout le monde. Ce qui est beaucoup plus difficile, c'est de le jouer. La plus grande catastrophe qui puisse arriver à un turfiste, c'est de rencontrer une femme et de se marier. C'est ce qui est arrivé au narrateur. La peur s'est installée, et la honte de perdre. Il fut paralysé. Dans ces conditions, il a presque totalement renoncé à jouer. Et puis un jour, Lucia lui a montré un manteau à col de vison dans une vitrine, à trois mille euros. Elle le voulait. Alors, il est reparti en guerre.

donnerTout d'abord, un petit avertissement! Ne cherchez pas la sublime couverture de l'édition originale, très "Magritte", si vous vous procurez ce délicieux petit livre en format poche. Je ne sais pas bien ce qui est passe par la tête des éditeurs, mais vous avouerez que l'encre jaune tombée par mégarde sur cette belle feuille bleue, en plus d'être particulièrement laide, n'a strictement rien a voir avec le Schmilblick.

Vraiment dommage donc. Et le Schmilblick me direz vous?

Est-ce une histoire d'amour d'un homme tout simple?
Est-ce une passion pour un cheval qui ne trotte pas comme tous les autres?
Est-ce l'histoire d'une petite fille qui aime bien les McDo?
Est-ce l'amitié des parieurs sur les champs de course (enfin, à Vincennes)?
Est-ce un moyen facile de comprendre comment fonctionne les paris (il n'est jamais trop tard!)
Est-ce un récit sur la passion du jeu?
Est-ce l'histoire d'un vison, à ne pas acheter en soldes, cela serait vraiment trop plouc?

Je vous laisse à votre lecture... Au triple galop, une tres belle histoire de trot, et pas besoin d'être un lecteur assidu de Paris-Turf, bien au contraire!

Bebebook